Éducation à la Défense

"La mission de l'éducation nationale est, d'assurer sous la conduite des maîtres et des professeurs, une éducation globale visant à former des futurs citoyens responsables..."

Les actualités

Mise à jour : avril 2022

Une classe de défense est un projet pédagogique, interdisciplinaire et pluriannuel, mené à l'initiative d'une équipe enseignante et en partenariat avec une unité militaire marraine.

"La mission de l'éducation nationale est, d'assurer sous la conduite des maîtres et des professeurs, une éducation globale visant à former des futurs citoyens responsables, prêts à contribuer au développement et au rayonnement de leur pays (...). L'éducation est un acte global qui n'est pas réductible aux activités scolaires, l'esprit de défense est une attitude civique qui n'est pas limitée aux activités militaires."

Extraits du premier protocole Défense-Éducation nationale du 23 Septembre 1982.

Depuis la loi du 28 octobre 1997, la suspension du service national obligatoire s’est accompagnée de l’obligation pour l’École de dispenser l’enseignement de la défense dans le cadre des programmes scolaires.

L'enseignement de la défense est un des éléments du parcours de citoyenneté prévu par la loi de 1997 portant réforme du service national. Il prépare les jeunes à une réflexion lucide sur la défense et la sécurité de notre pays, à un exercice responsable de leur future activité économique et sociale, et, s'ils le souhaitent, à une participation directe à la défense.

En suspendant l'appel sous les drapeaux, l'État a confié à l'Éducation nationale la mission de faire connaître et partager aux jeunes les notions indispensables de défense et de sécurité nationales. Cette action, concentrée à l'origine sur le « parcours de citoyenneté » (recensement à seize ans, enseignement de défense au collège et au lycée, journée défense et citoyenneté), s'étend maintenant à l'ensemble du parcours scolaire et se prolonge dans l'enseignement supérieur.

Les principaux objectifs de l’enseignement de défense sont les suivants :

  • s’approprier les valeurs de la République
  • développer chez les élèves un esprit et une culture de la défense et de la sécurité nationale
  • développer chez eux la conscience des risques et des menaces de tous ordres qui pèsent sur notre pays et sur notre société
  • développer chez eux des compétences pour contribuer à la résilience nationale.

Le « protocole interministériel développant les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale » de 2016 définit ainsi les principes de l’éducation à la défense et à la citoyenneté.

« Les événements dramatiques qu’a vécus notre pays en 2015 ont porté atteinte aux valeurs de la République. Ils appellent de notre part des réponses qui passent par la connaissance, la compréhension, l’échange entre toutes les composantes de la communauté nationale. Il en va ainsi tout particulièrement des relations entre la défense et le système éducatif qui sont au cœur de ce protocole. L’émotion légitime et le sursaut du peuple français doivent être prolongés par une mobilisation durable pour faire vivre les valeurs de la République, en faisant appel au civisme, à la compétence et à la persévérance de tous.

La participation active et consciente des jeunes est fondamentale pour le succès de cet apprentissage civique (…)

Tous les jeunes citoyens et futurs citoyens sont concernés par cet objectif et doivent donc pouvoir bénéficier, grâce à une politique résolue d’égalité des chances, de l’accès aux savoirs et aux dispositifs prévus dans le cadre du présent protocole (…)

Les objectifs attendus sont la mobilisation de toute la Nation pour les valeurs de la République, le développement de la culture de défense et de sécurité nationale des citoyens et des responsables de la Nation. Ils concourent à favoriser, pour la défense et la sécurité de notre pays, un consensus éclairé, dans le cadre des principes et valeurs de la République. »

Extraits du protocole interministériel de 2016

Au collège comme au lycée, l’enseignement de défense et de sécurité est présent de manière explicite dans certains programmes, notamment celui d’enseignement moral et civique ( EMC ). Beaucoup d’autres enseignements permettent d’aborder des questions de défense à travers des prismes divers (histoire, géographie, français, philosophie, sciences, disciplines artistiques …).

D’une manière plus générale, l’enseignement de défense implique l’acquisition de connaissances et suppose une réflexion sur la place de la politique de défense et des forces armées dans notre démocratie, mais aussi la construction et le développement de compétences sociales (notamment autour de la notion d’engagement) qui concerne tous les enseignements.

Il s’inscrit dans une nécessaire progressivité et ne peut se résumer à quelques actions ou enseignements isolés. A ce titre, il s’inscrit pleinement dans une logique de parcours et contribue notamment aux quatre parcours éducatifs.

Le trinôme académique

Mise à jour : mars 2022

Ressources

Mise à jour : mai 2022

Concours

Mise à jour : mars 2022

Dispositifs existants

Mise à jour : mars 2022