Le Finistère, nouveau territoire numérique éducatif

Territoire numérique éducatif

Répondre aux impératifs de la continuité pédagogique, réduire la fracture numérique et accélérer la transformation numérique de l'École

Temps de lecture 5 minutes

Pour répondre aux impératifs de la continuité pédagogique, réduire la fracture numérique et accélérer la transformation numérique de l’École, le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse a lancé, à la rentrée 2020, des "Territoires numériques éducatifs" ( TNE ) dans l’Aisne et le Val d’Oise. Ce dispositif sera étendu à dix autres départements, dont le département du Finistère, à la rentrée scolaire 2021, grâce au programme d’investissements d’avenir ( PIA ).

La crise sanitaire a révélé la nécessité de disposer d’outils numériques et d’une formation à leurs usages, pour assurer la continuité pédagogique en cas de rupture des enseignements en présentiel. Parallèlement, les confinements ont provoqué un accroissement des inégalités entre élèves, entre familles, parfois entre professeurs, en fonction de leur degré de maturité numérique. Jamais la notion de fracture numérique n’aura pris une telle intensité.

TNE est un dispositif de formation et d’équipement adapté aux besoins et aux contextes de chaque territoire.

Territoire numérique éducatif
Leviers d'action

Le département du Finistère bénéficiera d’un financement de plus de 10 millions d’euros sur 3 années selon le principe d’un co-financement État-collectivités.

Les équipes projets des 7 territoires préfigurateurs ont rédigé un projet de territoire, 6 objectifs stratégiques de territoire et 10 thématiques en sont ressortis.

6 objectifs :

  • Transverse et commun à tous : inclure des valeurs d’équité, de numérique inclusif et de sobriété des usages ;
  • Renforcer une politique territoriale d’éducation ;
  • Former les élèves et les jeunes tout au long de leur parcours ;
  • Réussir une transition numérique responsable et éclairée ;
  • Valoriser et mettre en réseau les équipes pédagogiques ;
  • Accompagner et former les parents au sein de Tiers-lieux.

10 thématiques pour rédiger les appels à manifestations d’intérêt ( AMI ) :

  • Hybridation de l’enseignement - articulation présentiel/distanciel : identifier des situations pédagogiques inspirantes ;
  • Accessibilité, inclusion numérique : pour compenser handicap et besoins éducatifs particuliers ;
  • Évolution de la forme scolaire : espaces et temps d’apprentissage - flexibilité, modularité, collaboration/coopération (laboratoires d’innovation et/ou coopérative) ;
  • Évaluation et compétences des élèves : un espace numérique personnel à construire tout au long de son parcours pour mieux se connaître, progresser et s’orienter ;
  • Formation et accompagnement des parents pour pallier les disparités d’accompagnement ;
  • Les environnements numériques de travail ( ENT ) comme support collectif et individuel d’apprentissage : la classe augmentée ;
  • Le numérique comme média d’apprentissage : Éducation aux médias et à l’information ( EMI ), webradio, web TV, capsules vidéos, réseaux sociaux, jeux sérieux, etc ;
  • L’enseignement au numérique : programmation, codage, intelligence artificielle, robotique, données et data pour mieux comprendre le monde ;
  • De la mutualisation de ressources aux communs numériques pour mieux enseigner, apprendre et collaborer dans un environnement de confiance ;
  • Une coopérative dans mon école, mon établissement comme laboratoire d’innovation et de formation pour les élèves, les enseignants, les parents (médiation, co-éducation, création, défis, etc).

 

Mise à jour : septembre 2022