Échange éducatif à distance Bretagne-Shandong

Le chinois est enseigné en Bretagne depuis 1979. Plusieurs actions ont été mises en place, dont un accord-cadre de coopération scolaire entre l’Académie de Rennes et la Commission de l’éducation de la Province du Shandong, qui a été signé en 2013. Depuis plus de 40 ans, ce sont plus de 20 établissements scolaires bretons qui ont tissé des liens de partenariats avec des établissements du Shandong. 

Depuis plus d’un an, aucune action n’a été possible. Afin de dépasser les difficultés du moment, le projet d’échanges éducatifs à distance (EED) a été proposé par le Rectorat de Rennes à la Direction de l’éducation du Shandong. Les objectifs nombreux contribuent à maintenir le lien avec le partenaire. L’EED est constituée de 3 séquences en appui sur un partage de capsules vidéos (ou autres supports), et des échanges directs entre établissements partenaires. Il s’agit d’un véritable outil pédagogique qui peut être mise en application en établissements.

Cette 1ère session a porté sur des thématiques variées : caractéristiques de la Bretagne et du Shandong ; accueil d’étudiantes chinoises du lycée de Qingdao au lycée hôtelier de Dinard ; réaliser une bande dessinée ensemble (expérience du lycée Émile Zola de Rennes et de la JFLS de Jinan). Elle a rassemblé 64 connexions avec une estimation de 180 / 200 personnes (élèves, professeurs, officiels).

Conçu comme un moyen de continuer à construire des ponts entre les deux régions, les deux pays, cette action est appelée à se reproduire. La prochaine édition devrait avoir lieu à l’automne.
 

LE PROJET d’ÉCHANGES ÉDUCATIFS À DISTANCE – OBJECTIFS

  • réaffirmer la volonté de partenariat entre la région académique Bretagne et la province du Shandong
  • maintenir et développer les liens entre écoles et établissements scolaires partenaires 
  • redynamiser les échanges sous de nouvelles formes adaptées au contexte international actuel et à venir 
  • tirer parti des opportunités offertes par les outils numériques de communication à distance 
  • partager grâce aux outils numériques des activités locales, des expériences et lieux de vie, des productions scolaires, des stages professionnalisants, des démarches pédagogiques... 
  • développer ainsi la pratique linguistique, l’approche culturelle et la mise en confiance ou l’aisance facilitant le partage individuel et toute mobilité physique à venir

PREMIÈRE SÉANCE – DÉROULÉ

mercredi 12 mai 2021, 8h30-12h
Cette séance d’échanges en ligne est composée de trois séquences de 45 mn incluant des vidéos suivies d’échanges directs entre élèves, professeurs ou responsables éducatifs. Les trois séquences de cette première séance ont été conçues en Bretagne.

Déroulé  [heures données : heure de Paris, équivalent 14h30 – 18h heure chinoise]
 

  • 8h30 – 8h45 : Mot d’accueil des responsables (rectorat, direction de l’éducation)
  • 8h45 – 9h30 : Séquence 1
    Caractéristiques de la Bretagne et du Shandong : exploitation des capsules vidéo
    Émeline Holland, Li Qing
  • 9h30 – 9h45 : échanges entre les participants
  • 9h45 – 10h30 : Séquence 2
    L’accueil des étudiantes chinoises du lycée de Qingdao au lycée hôtelier de Dinard
    Romain Raoul
  • 10h30 – 10h45 : échanges entre les participants
  • 10h45 – 11h30 : Séquence 3
    Réaliser une bande dessinée ensemble : l’expérience du lycée Émile Zola de Rennes et de la JFLS de Jinan
    Présentation par les élèves de la classe de 1re LVB de Sylvaine Gautier-Le Bronze
  • 11h30 – 12h : échanges entre les participants, mot de clôture

PARTICIPANTS

Conçu comme un séminaire de réflexion et d’échanges, les séances sont largement ouvertes, et peuvent notamment participer : 
1/ les établissements (élèves, enseignants, responsables) qui animent les séquences
2/ les responsables éducatifs : Direction de l’éducation, Rectorat, Institut Confucius, Région…
3/ les établissements / professeurs / classes impliqués dans les échanges Chine-France mais qui ne participent pas aux séquences.
Pendant les séquences, les participants sont observateurs mais tout le monde peut intervenir pendant les temps d’échanges