Toute l'actualité

Partager cette page

En octobre, le CyberMoi/s sensibilise à la sécurité numérique
Toute l'actualité

Chaque année en octobre se déroule une campagne de sensibilisation à la sécurité numérique appelée CyberMoi/s. Cette année, l'accent est mis sur le chantage numérique.

Mois de la cybersécurité 2020_700

Une campagne à suivre sur Twitter avec le hashtag #Cybermois

Prendre conscience ou approfondir ses connaissances des enjeux de sécurité numérique et adopter les bons réflexes pour sécuriser ses usages, son alter ego « cyber » connecté, c'est le principe de la campagne CyberMoi/s.

La sécurité numérique, ce sont avant tout des pratiques et des comportements simples à adopter au quotidien, chez soi ou au travail. Lors du CyberMoi/s, les acteurs français de la cybersécurité appellent les citoyennes et les citoyens à sécuriser activement et efficacement leur vie numérique. L’objectif est de donner à chacun des clés de compréhension et des moyens d’actions pour apprendre à protéger efficacement sa vie numérique.

En octobre, de nombreuses campagnes d’information sont organisées au sein des entreprises et des ministères pour toucher les salariés, les agents et les dirigeants.

Voici quelques premiers bons réflexes pour sécuriser son alter ego « cyber » connecté :

  • appliquer ses mises à jour ;
  • changer ses mots de passe ;
  • faire des sauvegardes.

Le chantage numérique

Au cours des derniers mois, le chantage numérique s'est intensifié, notamment avec la recrudescence du chantage à la webcam.
De plus en plus de particuliers reçoivent des mails les menaçant de publier des vidéos compromettantes obtenues via leur webcam, à leurs contacts personnels ou professionnels. Il s’agit en réalité d'un chantage à la webcam prétendument piratée. Les cybercriminels n'ont aucune preuve, souvent parce que la victime n’a jamais consulté les sites mentionnés, et envoient ces mails en masse en espérant qu'une – voire plusieurs – personnes mordent à l'hameçon.

Voici quelques conseils :

  • ne jamais cliquer sur les liens, ne jamais télécharger de pièces jointes venant d’un expéditeur inconnu ;
  • choisir des mots de passe complexes ;
  • penser à faire des sauvegardes régulières ;
  • effectuer des mises à jour ;

Si vous êtes victime d’un chantage à la webcam ou d'un rançongiciel (programme malveillant qui permet aux attaquants de prendre le contrôle de l’ordinateur ou du système d’information des victimes), ne payez jamais les rançons demandées. Vous pouvez obtenir de l’assistance auprès de Cybermalveillance.gouv.fr et porter plainte auprès des autorités compétentes.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES DSDEN

Carte des 4 DSDEN de Bretagne

.

Visuel Saisir les services de l'État