acRennes ecole confiance

Les projets des équipes

Partager cette page

La labellisation E3D : un levier pour engager les écoles et les établissements vers un projet global de développement durable
Éducation au développement durable

Peut être considéré comme  E3D – École/Établissement en Démarche de Développement Durable - tout établissement scolaire ou toute école engagés dans un projet de développement durable fondé sur la mise en œuvre d'un projet établissant une continuité entre les enseignements, la vie scolaire, la gestion et la maintenance de la structure scolaire tout en s'ouvrant sur l'extérieur par le partenariat.

La démarche

Logo labellisation E3DLa démarche E3D est menée en prenant en compte les grands enjeux du XXIème siècle, liés, par exemple, aux ressources, au climat, à la biodiversité, à la croissance démographique et urbaine, ou à l'alimentation, à la cohésion sociale, à la solidarité internationale et au développement humain.
Il s'agit ainsi de former le futur citoyen aux choix complexes qui mettent en jeu le développement durable dans son existence personnelle et dans la société dans laquelle il vit.
L’obtention du label n’est pas une fin en soi, le label marque "la volonté de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue".

Les principes de la démarche E3D

L'éducation au développement durable (EDD) permet d'appréhender le monde contemporain dans sa complexité, en prenant en compte les interactions existantes entre l'environnement, la société, l'économie et la culture.
S'appuyant sur des approches transversales, la démarche « E3D » intègre les enseignements, ainsi que la diversité de projets possibles permettant de vivre l'établissement comme un lieu d'apprentissage global du développement durable, ancré dans son territoire.

 

Campagne de labellisation 2020 ouverte du 10 octobre 2019 au 10 avril 2020.

Accéder au formulaire d'inscription

- Étude des candidatures courant avril-mai 2020
- Labellisations fin mai/début juin 2020

 

 

La mise en œuvre de la démarche E3D

Les écoles et Établissements en Démarche de Développement Durable (E3D) associent enseignants, élèves, personnels d'éducation, de direction, d'encadrement, administratifs, de santé et sociaux, et techniques, partenaires et parents, dans la dynamique collective induite par le projet d'école ou d'établissement.
La démarche E3D est réalisée en relation étroite avec les collectivités territoriales, parties prenantes du fonctionnement de l'école ou de l'établissement.

Plus globalement, il s'agit aussi d'ouvrir sur l'extérieur l'école ou l'établissement à travers la construction de partenariats.
La démarche  prend en compte les spécificités du 1er et du 2nd degrés, en s'appuyant en particulier sur les programmes scolaires. Elle peut aussi s'articuler avec d'autres éducations transversales, comme l'éducation à la santé , l'éducation à la responsabilité et à la prévention des risques , l'éducation au développement et à la solidarité internationale, l'éducation aux médias ou encore l'éducation artistique et culturelle, sans exclure d'autres approches.

Une démarche E3D construite sur un plan d'actions

Cette démarche se construit à partir d'un diagnostic visant à identifier des problématiques correspondant à des principes et des enjeux du développement durable dans :

  • les enseignements
  • la vie scolaire
  • les priorités de gestion et de maintenance pour l'établissement
  • les caractéristiques du territoire et les modalités de l'ouverture sur l'extérieur par le partenariat

Implication de la communauté éducative

L'E3D implique l'ensemble de la communauté éducative de l'école ou de l'établissement, en intégrant les enseignants de toutes les disciplines, les élèves, les personnels de direction, de santé et sociaux, d'encadrement et d'entretien, ainsi que les parents d'élèves.

Les enseignements et la démarche E3D

Les enseignements disciplinaires doivent impérativement être mobilisés. Les différents dispositifs d'aide, d'accompagnement et de soutien peuvent aussi être engagés. Le projet E3D prend appui sur un ensemble de connaissances et de compétences qui correspondent aux programmes d'enseignement, garants de la dimension scientifique des notions et des savoirs abordés.

La vie scolaire et la démarche E3D

L'intégration de l'E3D au projet d'école ou d'établissement favorise l'implication des élèves et de l'ensemble de la communauté éducative dans un projet citoyen commun et concret de développement durable. Les diverses formes de projets ou d'activités mises en place dans l'école ou l'établissement (clubs, classes de découverte, sorties scolaires, actions éducatives, etc.) peuvent être fédérées dans la démarche E3D et l'enrichir, voire servir de point d'appui pour la lancer.

Les services de gestion et la démarche E3D

Application concrète du développement durable (fournitures, énergie, eau, nourriture, déchets et recyclage, maintenance et nettoyage, etc.), la gestion et la maintenance impliquent un rapprochement avec les collectivités territoriales et les organismes compétents et amènent l'établissement à intégrer les relations existantes entre les réalités sociales, économiques et environnementales locales.

Les partenaires de la démarche E3D

La démarche E3D nécessite une coordination avec les acteurs locaux. Un travail d'expertise en amont permet de mieux connaître les partenaires possibles pour associer ceux qui sont les mieux à même de s'intégrer dans la démarche spécifique de l'établissement :

  • les conseillers relais EDD : des interlocuteurs privilégiés des collèges et des lycées publics du département pour les accompagner dans la mise en œuvre de leurs projets EDD et particulièrement de la labellisation E3D dans les établissements du second degré :  Guillaume Le-Cam : PCREDD22, Julien Bouzeloc : PCREDD29, Stéphanie Didot : PCREDD35, Aline Boulc'h: PCREDD56
  • Les Inspecteurs du premier degré ;
    Côtes-d'Armor : Sylvie Le Guennec, IEN, circonscription de Saint Brieuc Ouest
    Finistère : Dominique Doreau, IEN, circonscription de Quimper Sud
    Ille-et-Vilaine : Alain Landeau, IEN, circonscription de Rennes Est
    Morbihan : Jean-René Léandri, IEN, circonscription Les Rives de Vilaine

Développer une culture E3D dans l'établissement

La démarche de développement durable d'un établissement ou d'une école, inscrite dans la durée, implique de conserver une mémoire des ressources identifiées dans le territoire.  Le professeur documentaliste peut jouer un rôle déterminant dans le développement de la démarche.
L'élaboration d'une culture du développement durable au sein d'une école ou d'un établissement permet de garantir que l'élève en bénéficie tout au long des années qu'il y passe.

Communiquer sur les actions EDD

Les écoles, les collèges et les lycées développent une communication sur leur démarche, tant en interne que vers l'extérieur. Cette communication permet de valoriser le projet en cours et de partager l'expérience acquise. Il est à noter que, lorsqu'ils sont formés à cette communication, les élèves peuvent être des porteurs particulièrement efficaces de l'E3D, entre eux comme avec le reste de la communauté éducative et avec les partenaires.
Les outils numériques peuvent être un support majeur de cette entreprise de communication.

Former les personnels à l'EDD

L'élaboration de la démarche E3D fait émerger les besoins en formation spécifiques. 
L'établissement peut inscrire son personnel au colloque académique EDD Rennes et se rapprocher  du coordonnateur académique EDD  M. David Guillerme- DAAC - IA-IPR de SVT  pour  connaître les formations proposées et exprimer, le cas échéant, des besoins nouveaux.

 

L'obtention du label E3D

Pour obtenir le Label E3D, l'école ou l'établissement le sollicite lors de la phase académique de labellisation.
Le dossier sera étudié à l'échelle de chaque réseau avec les partenaires.
On distingue trois niveaux d'engagement dans la démarche :

  • Niveau 1 : Engagement
  • Niveau 2 : Approfondissement
  • Niveau 3 : Déploiement


Les labellisations sont prononcées lors du comité de pilotage académique de l'EDD présidé par le recteur de la région académique de Bretagne.

Sites de référence

Un établissement labellisé E3D niveau 2 : Le collège Pierre Olivier Malherbe de Chateaubourg (35)

 

Textes de référence

  • Des élèves éco-délégués pour agir en faveur du développement durable
  • Élection et mission des éco-délégués
  • Circulaire n° 2019-121 du 27-8-2019 -Transition écologique -Nouvelle phase de généralisation de l'éducation au développement durable - EDD 2030 -
  • circulaire n° 2004-110 du 8 juillet 2004 relative à la « Généralisation d'une éducation à l'environnement pour un développement durable (EEDD) - rentrée 2004 »
  • circulaire  n° 2007-077 du 29 mars 2007 relative à la « Seconde phase de généralisation de l'éducation au développement durable (EDD) »
  • circulaire n° 2011-186 du 10 novembre 2011« Troisième phase de généralisation de l'éducation au développement durable »
  • note de service n° 2013-111 du 24-7-2013 »Démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires (E3D) - Référentiel de mise en œuvre et de labellisation »



Liste des écoles et établissements labellisés E3D

Établissements nouvellement labellisés E3D en 2019

Jeudi 3 octobre 2019, le Comité académique de pilotage EDD, présidé par le recteur Emmanuel Ethis, réunissant les acteurs académiques de l’éducation au développement durable ainsi que leurs partenaires, a accordé la labellisation E3D à 84 établissements.

Arrêté rectoral relatif au écoles et établissements labellisés E3D

Lors de la campagne 2018, 82 écoles et établissements ont été labellisés E3D dans les 4 départements bretons.

Arrêté rectoral relatif au écoles et établissements labellisés E3D

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES DSDEN

Carte des 4 DSDEN de Bretagne

.

Visuel Saisir les services de l'État