acRennes ecole confiance

Toute l'actualité

Partager cette page

Une politique ambitieuse en faveur de l'école rurale
Toute l'actualité

L’éducation nationale demeure en 2019 le premier budget de l’État, en hausse d’environ 860 M€ (+ 1,7 % hors pensions) par rapport à 2018, et le premier employeur public avec presque 1,2 million de personnels qui œuvrent à la réussite de 13 millions d’élèves.

Le budget 2019 de l’éducation nationale en faveur du 1er degré, dans un contexte de baisse démographique va permettre de :
•    mettre en place l’instruction obligatoire à 3 ans à compter de la rentrée scolaire 2019
•    achever le dédoublement des classes de CP et de CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire
•    consolider les classes rurales

Avec un budget de 2,990 milliards d’euros et 52 800 salariés (près de 43 000 enseignants), l’éducation nationale est présente dans les quatre départements de la région académique Bretagne qui devraient accueillir à la prochaine rentrée scolaire 607 000 élèves.

Cette force de l’École est mise au service d’une politique éducative qui vise à l’élévation générale du niveau de tous les élèves et à la justice sociale.

L’accompagnement des territoires ruraux dans la région académique Bretagne

La préparation de la rentrée scolaire 2019/2020 est marquée par une importante baisse démographique (- 3174 élèves attendus).
Malgré cette diminution de la population scolaire, le schéma d’emploi reste neutre, permettant de mettre en œuvre et d’accompagner, dans de bonnes conditions, les grandes ambitions pour notre académie.

La Bretagne compte plusieurs territoires ruraux, qui connaissent une baisse importante et continue de leurs effectifs scolaires. L’académie de Rennes veille à ce qu’aucun territoire ne soit délaissé en tenant compte des particularités géographiques, économiques et sociales des quatre départements pour assurer l’égal accès à une école de qualité et accompagner la préservation de l’école en milieu rural.

Dans le cadre de la préparation de rentrée 2019, chaque département verra une amélioration de ses moyens d’enseignement par la progression significative des taux d’encadrement dans le 1er degré notamment les territoires ruraux bénéficiant de taux d’encadrement plus favorables que les territoires urbains.

 
             P/E : nombre de postes d’enseignants (en équivalent temps plein) pour cent élèves

L’expérimentation des établissements publics locaux d'enseignement des savoirs fondamentaux

Concernant les expérimentations de ces établissements publics locaux d'enseignement des savoirs fondamentaux proposés dans le cadre de la loi « École de la confiance », l'académie de Rennes accompagnera les territoires volontaires selon les termes retenus dans l'amendement, à savoir : « Après avis de l'autorité de l'État compétente en matière d'éducation, ces établissements sont créés par arrêté du représentant de l'État dans le département sur proposition conjointe des collectivités territoriales ou établissements publics de coopération intercommunale de rattachement du collège et des écoles concernés, après conclusion d'une convention entre ces collectivités ».

La création d'un établissement public local d'enseignement des savoirs fondamentaux est ainsi le résultat de l’initiative des communes et d’une demande partagée par les collectivités territoriales, l'autorité académique et les communautés éducatives dans une dynamique d'expérimentation telle que présentée par le Ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse.
L'académie de Rennes s'en tiendra strictement à cette démarche volontaire et expérimentale concernant ces établissements publics locaux d'enseignement des savoirs fondamentaux.

  

 

  

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES DSDEN

Carte des 4 DSDEN de Bretagne

.

Visuel Saisir les services de l'État