Toute l'actualité

Partager cette page

Ils ont relevé le défi TEKNIK !
Relation école entreprise

Quand le collège est éloigné des zones d’activité industrielle, c’est difficile de trouver l’information, de visualiser ce que signifie concrètement s’orienter vers les métiers de l’industrie, et parfois même d’être tout simplement curieux. Pour pallier ces obstacles la Fondation agir contre l’exclusion (FACE) a mis en place dans l’Ille-et-Vilaine le « défi TEKNIK ». 430 élèves de 4e invités à s’étonner, poser des questions, libérer leur imagination et leur ambition... et pourquoi pas aller vers la filière technique ?

Un outil créateur de vocations

La fondation FACE se donne avec le Défi Teknik pour mission de faire de la technique une culture, susciter la curiosité des jeunes en (re)donnant un imaginaire à des gestes, des process, des univers de travail… et faire connaître la diversité des métiers et des filières. En partant de l’objet pour parler de son activité, le professionnel communique sa passion.

Des outils de médiation numériques innovants changent la perception de l’industrie auprès des jeunes et la révèlent comme une option d’orientation et de carrière possible. Enfin, le dispositif ouvre des perspectives concrètes d’insertion professionnelle et d’inclusion sociale et citoyenne et agit pour l’égalité filles-garçons à l’école

18 classes de 6 collèges d’Ille-et-Vilaine expérimentent une méthode très appréciée

Le scénario est original, puisqu’il propose une alternance de rencontres avec des professionnels et d’ateliers de créativité et de prototypage. L’imagination prend le pouvoir, chaque groupe conçoit la maquette d’un objet de demain. Tous les projets ont été présentés à un jury d’acteurs locaux de l’entreprise et de l’école, en mai dernier.

De part et d’autre, le bilan est très positif. Non seulement les élèves ont eu des interactions riches avec les professionnels, mais ils ont tous réussi à terminer leur prototype. Les professeurs ont apprécié l’organisation et le contenu des séances et ont trouvé fructueuse la co-animation. Ils ont pu constater que les modalités proposées avaient permis aux jeunes de s’engager dans un travail d’équipe, malgré des mésententes au départ. Quant aux professionnels, 95 % d’entre eux renouvelleraient l’expérience et 100 % sont prêts à mobiliser leurs collègues sur ce projet.

A noter, le très fort engagement des entreprises dans cette action qui répond à leurs besoins de recrutement futurs : 23 professionnels de différents horizons (Engie-Engie Cofely, Engie Réseaux, Engie Axima-, Technicolor, Enedis Bretagne, Suez, Atos, Cisco, B°Ker, La Boutonnière) sont venus parler de leur expérience dans les classes.
L’opération sera reconduite dans le département cette année, en priorité dans les zones rurales et dans les collèges REP et REP+.

teknik_bilan_17_700

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES DSDEN

Carte des 4 DSDEN de Bretagne

.

Visuel Saisir les services de l'État