Toute l'actualité

Partager cette page

Sciences de l'ingénieur au féminin 2016
Égalité filles-garçons

Cette année encore, la journée Sciences de l’ingénieur au féminin rencontre un grand intérêt en Bretagne : le 24 novembre 2016, 45 établissements de l’académie de Rennes, collèges et lycées, ont organisé cet évènement, réunissant un total de 2 500 jeunes filles et 180 intervenantes, professionnelles et étudiantes, mobilisées pour échanger sur leur parcours et leur métier dans l’ingénierie, à divers niveaux de diplômes.

Ce succès est le résultat de la collaboration d’équipes dans les établissements scolaires, les établissements d’enseignement supérieur, les entreprises privées et les services publics autour d’un objectif commun : « sensibiliser les jeunes collégiennes et lycéennes aux carrières scientifiques et technologiques, au travers des témoignages d'ingénieures, de chercheuses, de techniciennes et d'élèves ingénieures ».

L’enjeu est de taille : ces métiers sont porteurs d’emplois, offrent de très belles carrières, dans des domaines d’activité très variés. Mais, pour l’instant, les femmes y sont sous-représentées. En France, seulement 1 ingénieur sur 5 est une femme, alors que les femmes sont tout à fait capables d’assurer les métiers scientifiques au même titre que les hommes. C’est le message que les intervenantes ont fait passer auprès des jeunes filles.

110 jeunes filles de seconde du lycée Joliot Curie et Chateaubriand à Rennes réunies le 24 novembre

Douze intervenantes, des entreprises Orange, EDF, Bouygues, du CNRS, et des écoles Centrale Supélec, EME, Estaca et des classes préparatoires du lycée Joliot-Curie, sont venues démontrer par l’exemple que des parcours scientifiques et techniques féminins sont possibles.

La manifestation s’est terminée par un sketch avec des acteurs un peu particuliers, des robots humanoïdes NAO.

Sciences Ingénieur Féminin 2016-Robot

 

L’IUT de Saint Malo s’est mobilisé pour faire connaitre les formations Réseau et Télécommunications

14 étudiantes et apprenties sont allées à la rencontre des collégiennes et lycéennes de 8 établissements à Combourg, Fougères, La Mézières, Matignon, Rennes, Saint Malo, Vannes.

Des témoignages d’élèves


Jeanne
“Cela m’a permis de comprendre le mot ingénieur et ce qu’il cache. Je me dis maintenant pourquoi pas? Le fait qu’il y ait plusieurs façons d’y arriver me fait moins peur”

Zoé
"Très intéressant, ça nous a permis de découvrir les différentes possibilités de métiers après le bac S. Le fait de rencontrer des personnes qui sont dans le milieu nous permet de nous projeter"

Camille
"Cette manifestation m’a fait découvrir de nouveaux métiers. C’était très intéressant et ça me fait réfléchir sur une orientation différente de celle que j’imaginais”

Yasmine
"Je pensais qu’être ingénieur c’était travailler tout seul devant son ordinateur, j’ai découvert que c’est un métier avec beaucoup de relations avec les autres"

Léa
"C’est dommage que le même message ne soit pas aussi adressé aux garçons"

Au lycée Thépot à Quimper

Sciences Ingénieur Féminin 2016-Quimper

Au collège Max Jacob à Josselin

Sciences Ingénieur Féminin 2016-Josselin

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES DSDEN

Carte des 4 DSDEN de Bretagne

.

Visuel Saisir les services de l'État