Actions éducatives et pédagogiques

Partager cette page
En savoir plus
Qu'est-ce que le décrochage scolaire ?

Il s’agit d’un processus qui conduit un jeune en formation initiale à se détacher du système de formation jusqu’à le quitter avant d’avoir atteint le niveau de qualification minimum fixé par le décret n° 2010-1781 du 31 décembre 2010 : le baccalauréat ou un diplôme à finalité professionnelle (CAP-BEP).

 

FoQualE

Mise en place des réseaux "Formation Qualification Emploi" (FoQualE)

Ces réseaux ont pour mission de coordonner les dispositifs existants et de proposer à des jeunes en situation de décrochage un contrat "Objectif formation-emploi", solution de formation adaptée aux besoins de chacun et à la situation de l’emploi dans sa région pour assurer un débouché professionnel. La circulaire publiée au BO du 4 avril 2013 permet le déploiement des réseaux sur l’ensemble du territoire.
Consulter la circulaire "FoQualE"

 

Ma seconde chance

"Ma seconde chance"
Un service en ligne d'orientation pour les jeunes en situation de décrochage
capture d'écran seconde chance 300x200

Découvrir le site et l'application mobile "Ma seconde chance"

Prendre conseil

En cas de difficultés, prenez contact avec votre établissement d'origine ou le centre d'information et d’orientation le plus proche de votre domicile.

La mission de lutte contre le décrochage scolaire
Mission de lutte contre le décrochage scolaire

L’activité menée au titre de la mission de lutte contre le décrochage scolaire contribue à la réalisation de plusieurs objectifs :
- prévenir le décrochage scolaire,
- faciliter l’accès au diplôme et à la qualification,
- contribuer à la sécurisation des parcours de formation.

L’activité menée au titre de la mission de lutte contre le décrochage scolaire contribue à la réalisation de plusieurs objectifs :
- prévenir le décrochage scolaire,
- faciliter l’accès au diplôme et à la qualification,
- contribuer à la sécurisation des parcours de formation.
Pour ce faire, il s'agit de :

  • Repérer les élèves en difficulté quittant le système éducatif sans solution, en collaboration avec les centres d'information et d'orientation (CIO) et les structures particulières relevant de l'insertion.
  • Prévenir les sorties sans qualification : mettre en place dans chaque établissement un dispositif de veille pour repérer et accueillir les élèves en risque de décrochage scolaire, individualiser les parcours de formation en proposant des modules de soutien et de remédiation, organiser pour tout élève exposé à cette situation de rupture ou déjà déscolarisé un entretien de situation devant aboutir à une solution effective.
  • Préparer et former les jeunes dans le cadre d'actions spécifiques de formation mises en place en fonction des besoins repérés localement.

Missions et activités

Dans chaque bassin, sous l’autorité des coordonnateurs, des animateurs-formateurs mettent au service des établissements et des réseaux "Formation Qualification Emploi" (FOQUALE) leur compétence en matière de conseil, d’expertise et d’ingénierie de formation pour les accompagner dans la construction d’actions de prévention et de parcours adaptés.
Ils sont également chargés de la coordination des actions spécifiques de la MLDS.
 

L’entretien de situation

L’entretien de situation est un préalable avant toute entrée dans une action de la MLDS.

Il permet de travailler sur le projet du jeune pour lui proposer :

  •   un retour en formation,
  •   une aide à l’insertion professionnelle notamment si le jeune a déjà un diplôme,
  •   une action MLDS spécifique, ou une mesure proposée par un autre réseau (CIVIS, contrat de professionnalisation ...).

Conduit sous la responsabilité du chef d’établissement d’origine, par le conseiller d’orientation psychologue en collaboration avec l’animateur-formateur de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS), il concerne tout élève en voie de décrochage ou sorti du système scolaire sans solution d’insertion scolaire ou professionnelle.

 

 

Les actions de la mission de lutte contre le décrochage scolaire

Les actions s’adressent aux jeunes de 16 ans et plus en voie de déscolarisation ou sortis depuis moins d'un an du système scolaire, sans possibilité immédiate de poursuite d'étude ou d'insertion professionnelle. Elles s'adressent en priorité aux jeunes sans qualification. Ces actions ont en commun :

  • Un renforcement des connaissances
  • Un dispositif d'alternance entre l'établissement et le milieu professionnel
  • Une préparation active de l'orientation
  • Un accompagnement personnalisé

Les AAR, Actions d'Accueil et de Remobilisation, permettent au jeune de préparer son entrée dans une formation qualifiante ou de poursuivre une formation. C'est un dispositif modulaire et flexible qui privilégie des parcours de formation individualisés. Il peut intégrer ponctuellement et partiellement des élèves inscrits dans un parcours classique de formation.

Les MOREA, MOdules de Re-préparation aux Examens par Alternance s’adressent à des élèves ayant échoué à un examen et désireux de le préparer de nouveau selon une organisation pédagogique adaptée, tout en restant scolarisés en formation initiale.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES DSDEN

Carte des 4 DSDEN de Bretagne

.

Visuel Saisir les services de l'État