Vie de l'élève - DSDEN35

Partager cette page

Des lauréats bretilliens à l'Institut de France
Actualités de l'Ille-et-Vilaine

Les élèves de la classe de CM2 de M. Vappreau, de l’école de la Roche des Grées à Guipry-Messac ont reçu le 6 février à l’Institut de France à Paris leur 1er prix du concours « la main à la pâte ».

Récompensés pour la réalisation d’une imprimante 3D avec laquelle ils ont fabriqué des pièces d’échec, ils ont été accueillis par de grands scientifiques, membres de l’Académie des sciences. Impressionnés ? Oui, mais surtout fiers, et ravis !

 

Magie du moment et du lieu

« Quand on est entrés, ça faisait un peu un endroit magique, c’était incroyable ! » témoigne Nora.
Le lieu est prestigieux, fauteuils et tentures de velours, statues monumentales de chercheurs qui se sont autrefois illustrés dans leur discipline, mais aussi scientifiques d’aujourd’hui qui se mettent à la portée des jeunes pousses pour les aider à grandir par les apprentissages.
Quand le moment est venu de présenter leur projet, « c’était stressant, mais c’était bien » nous dit Chloé. « J’ai ressenti de la joie, et c’était intéressant ! »  ajoute Emma.  « C’était bien de parler devant tout le monde, comme ça les autres vont pouvoir faire pareil » conclut Nora.

Écouter leurs témoignages

Thibault et Alan

Chloé et Justin

Emma

Nora

 
   
Cliquer ici pour découvrir leur projet

 

Construire des connaissances grâce à l’exploration, l’expérimentation et la discussion.

Au départ de ce projet centré sur la 3D à l’école, une idée des élèves : « il nous faut des jeux d’échecs pour poursuivre la pratique et l’apprentissage de cette discipline dans l’école. Fabriquons-les nous-mêmes ! ». Les 29 élèves se sont donc lancés, très motivés lorsque leur professeur leur a proposé d’assembler leur propre imprimante 3D.

De novembre à juin, les élèves ont alterné phases  d’expérimentation, d’étude de faisabilité, de conception et de réalisation.
La classe a également sollicité de nombreux ingénieurs et chercheurs qui se sont, à leur grande surprise prêtés au jeu de l’interview. Il leur a fallu produire une base de questions, extraire des connaissances de leurs notes et les restituer pour la classe, autant de compétences solidement acquises.
Français, géométrie, mathématiques, arts plastiques, technologie : « On faisait plein de matières au travers du projet ! ».
Loin de s’endormir sur ses lauriers,  les CM2 travaillent maintenant sur un projet de station spatiale habitée  sur Mars. Ils ont déjà eu l’honneur d’être reçus par Philippe Labro, planétologue, dans son laboratoire à l'Institut Physique du Globe.

Deux écoles bretonnes lauréates

Chaque année, les prix de la fondation « la main à la pâte » récompensent, sous l'égide de l'Académie des sciences, des classes d'école et de collège qui ont mené des projets scientifiques particulièrement démonstratifs de la démarche d'investigation préconisée par ses fondateurs, parmi lesquels Georges Charpak, prix Nobel de physique.
La Bretagne figure en très bonne place dans le palmarès du concours, puisque sur 9 dossiers récompensés, 2 écoles remportent un 1er prix. Outre l’école de la Roche des Grées, celle des Tilleuls à Evelys (56) s’est vue récompensée pour son projet « des carillons dans notre jardin » mené par David le Goudivèze et ses élèves de maternelle.

Félicitations à tous !

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

LES DSDEN

Carte des 4 DSDEN de Bretagne

.

Visuel Saisir les services de l'État